Alzheimer et la démence ressources

Inscrivez-vous à notre bulletin électronique hebdomadaire

  • Il y a beaucoup à savoir sur la vie avec la maladie d'Alzheimer. Restez au fait des dernières avancées sur la maladie d'Alzheimer et obtenez des conseils sur la façon de gérer la vie quotidienne avec la maladie. (Notre bulletin électronique est en anglais)







Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer?

Alzheimer est un type de démence qui provoque des troubles de la mémoire, de la pensée et du comportement. Les symptômes apparaissent généralement lentement et s’aggravent au fil du temps, devenant assez graves et interférant avec les tâches quotidiennes.


Notions élémentaires sur la maladie d’Alzheimer et la démence

  • Alzheimer est la forme la plus commune de démence, un terme général désignant des pertes de mémoire et d’autres capacités intellectuelles assez graves pour interférer avec la vie quotidienne. La maladie d’Alzheimer représente 50 à 80 % des cas de démence.

    Pour en savoir plus: Comprendre la démence.

  • Alzheimer n’est pas un processus normal du vieillissement, bien que le plus grand facteur de risque connu soit l’âge et que la majorité des personnes atteintes de la maladie aient 65 ans ou plus. Mais Alzheimer n’est pas seulement une maladie de la vieillesse. Jusqu’à 5 % des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en souffrent tôt (on parle également d’apparition précoce d’Alzheimer), souvent dès 40 ou 50 ans.

    Pour en savoir plus: Apparition précoce d’Alzheimer (Cette ressource est disponible en anglais) et Facteurs de risque.

  • Alzheimer s’aggrave au fil du temps. Alzheimer est une maladie évolutive dont les symptômes de démence s’aggravent progressivement au fil des ans. Aux premiers stades, les pertes de mémoire sont légères, mais à un stade avancé, les individus perdent leur capacité à tenir une conversation et à répondre à leur environnement. Alzheimer est la sixième cause de mortalité aux États-Unis. Les personnes qui souffrent de la maladie d’Alzheimer vivent en moyenne huit ans après que leurs symptômes deviennent apparents aux autres, mais la survie peut aller de quatre à vingt ans, selon l’âge et les autres conditions de santé.

    Pour en savoir plus:10 signes précurseurs et Stades de la maladie d’Alzheimer

  • La maladie d’Alzheimer est incurable à ce jour, mais des traitements pour les symptômes sont disponibles et la recherche continue. Bien que les traitements actuels ne puissent pas empêcher la maladie de progresser, ils peuvent temporairement ralentir l’aggravation des symptômes de démence et améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent et du personnel de santé qui les accompagne. Aujourd’hui, un effort à l’échelle mondiale est en cours pour trouver de meilleures façons de traiter la maladie, retarder son apparition et l’empêcher de se développer.

    Pour en savoir plus, veuillez consulter notre site Web complet (le contenu est en anglais) : Traitements classiques, Perspectives de traitement, Prévention.

Retour en haut de la page

Symptômes de la maladie d’Alzheimer

Le symptôme précoce de la maladie d’Alzheimer le plus courant est la difficulté à se souvenir des informations récemment apprises.

Tout comme le reste de notre corps, notre cerveau change à mesure que nous vieillissons. La plupart d’entre nous venons à penser plus lentement et avons parfois du mal à se souvenir de certaines choses. Cependant, des pertes de mémoire graves, des confusions et d’autres changements majeurs dans la façon dont fonctionne notre cerveau peuvent être un signe de défaillance des cellules cérébrales.

Le symptôme précoce le plus courant de la maladie d’Alzheimer est la difficulté à se souvenir des informations récemment apprises, car les changements dus à la maladie commencent généralement à se produire dans la région du cerveau impliquée dans l’apprentissage.

En savoir plus sur les 10 signes et symptômes.

À mesure qu’Alzheimer évolue dans le cerveau, des symptômes de plus en plus graves apparaissent, comme la désorientation, des changements d’humeur et de comportement, de graves confusions concernant les événements, le temps et l’espace, des soupçons non fondés concernant la famille, les amis ou le personnel soignant, des pertes de mémoire et des changements de comportement plus graves, ainsi que des difficultés pour parler, avaler et marcher.

Les personnes qui souffrent de pertes de mémoire ou présentent d’autres signes possibles de la maladie peuvent avoir du mal à reconnaître qu’ils ont un problème. Les signes de démence peuvent être plus évidents pour les membres de la famille ou les amis. Quiconque présente des symptômes apparentés à la démence doit consulter un médecin le plus tôt possible.

Les méthodes de diagnostic et d’intervention précoces s’améliorent considérablement et différentes options de traitement et sources de soutien peuvent améliorer la qualité de vie.

Retour en haut de la page

Les changements dans le cerveau

Des changements microscopiques se produisent dans le cerveau bien avant l’apparition des premiers signes de perte de mémoire.

e cerveau est composé de 100 milliards de cellules nerveuses (les neurones). Chacune d’entre elles est connectée à plusieurs autres cellules afin de former un réseau de communication. Les groupes de cellules nerveuses ont un rôle bien défini. Certains groupes se chargent de la pensée, de l’apprentissage et de la mémoire ; les autres nous aident à voir, entendre et sentir.

Afin d’accomplir leur tâche, les cellules nerveuses agissent comme de petites entreprises. Elles sont approvisionnées, génèrent de l’énergie, construisent un équipement et se débarrassent des déchets. Les cellules traitent puis stockent les informations, et communiquent entre elles. Afin que le système nerveux fonctionne convenablement, une bonne oxygénation du cerveau est indispensable.

Les scientifiques pensent que la maladie d’Alzheimer empêche les cellules de fonctionner normalement. Ils ne savent pas d’où provient la source du problème. Mais tout comme au sein d’une réelle entreprise, la perte des sauvegardes et autres dysfonctionnements d’un système peuvent générer des problèmes et affecter d’autres zones. Alors que les dégâts se répandent, les cellules perdent leurs fonctions et finissent par mourir, ce qui entraine des dommages irréversibles sur le cerveau.

En savoir plus: Explorer le cerveau

Retour en haut de la page

Le rôle des plaques et des écheveaux

Les deux structures anormales, appelées plaques et écheveaux, sont suspectées d'être les principales responsables de la dégradation et de la mort des cellules nerveuses.

À mesure que la maladie d'Alzheimer évolue, les plaques et les écheveaux ont tendance à se répandre à travers le cortex.

Faire la visite du cerveau

Le plaques sont des dépôts de fragments d’une protéine appelée bêta-amyloïde qui s’accumulent dans les espaces entre les cellules nerveuses.

Le écheveaux sont des fibres torsadées d’une autre protéine appelée tau qui s’accumulent à l’intérieur des cellules.

Bien que la plupart des gens développent des plaques et des écheveaux en vieillissant, ceux qui sont atteints de la maladie d’Alzheimer tendent à en développer bien davantage. Chez ces derniers, ils ont également tendance à se développer selon un parcours prévisible : d’abord dans les parties du cerveau jouant un rôle important dans la mémoire, puis dans d’autres régions.

Les scientifiques ne connaissent pas exactement le rôle des plaques et des écheveaux dans la maladie d’Alzheimer. La plupart des experts estiment qu'ils jouent un rôle essentiel en empêchant la communication entre les cellules nerveuses et en interrompant les processus nécessaires à la survie des cellules.

C’est la destruction et la mort des cellules nerveuses qui entraînent des pertes de mémoire, des troubles de la personnalité, des difficultés à effectuer les tâches quotidiennes et d'autres symptômes de la maladie d'Alzheimer.

Retour en haut de la page

Recherche et avancées

La maladie d'Alzheimer est aujourd'hui à la pointe de la recherche biomédicale.

Les chercheurs s’emploient à découvrir le plus d’aspects possibles de la maladie d’Alzheimer et des démences connexes. Quatre-vingt-dix pour cent de ce que nous savons sur la maladie d’Alzheimer a été découvert au cours des deux dernières décennies. Certaines des avancées les plus notables ont permis de faire la lumière sur la façon dont la maladie d’Alzheimer affecte le cerveau. Il est à espérer que cette meilleure compréhension de la maladie permette d’ouvrir la voie à de nouveaux traitements. De nombreuses approches potentielles sont actuellement à l’étude dans le monde entier. Inscrivez-vous à notre bulletin électronique pour recevoir les dernières nouvelles concernant les soins et la recherche liés à la maladie d’Alzheimer et à la démence.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site de l' Alzheimer's Association online Research Center. (Le contenu est en anglais)

Retour en haut de la page




Nous avons pour vision un monde sans maladie d'Alzheimer
Fondé en 1980, l'Alzheimer's Association est une organisation de santé bénévole de premier plan dans les soins, le soutien et la recherche de l'alzheimer.